Accueil > Logiciels > Benchmark navigateurs internet 2ème partie : Sous Ubuntu le 18 Décembre

Benchmark navigateurs internet 2ème partie : Sous Ubuntu le 18 Décembre

Comme prévu, voici la 2ème partie du test, même plateforme, autre système d'exploitation. Ainsi le 16 Décembre j'ai testé la rapidité d'exécution des tests Sunspider et Peacekeeper sous Windows. Hier, le 18 Décembre, j'ai dégainé mon Ubuntu Karmic Koala 9.10 64bits pour réaliser le même test avec les navigateurs Firefox, Chromium, Opera, Midori et Konqueror en 32 et 64bits pour les deux premiers, et uniquement 64bits (car uniquement installable dans cette version avec Ubuntu) pour les trois derniers.

Alors ? Quel est le navigateur le plus rapide en 32bits ? Et en 64bits ? Voici la réponse :

Sunspider :


Cliquez pour agrandir
  1. Chromium 2009.12.18 (build 34982) 32bits : 444.4 ms
  2. Chromium 2009.12.18 (build 34982) 64bits : 461.6 ms
  3. Midori 0.1.9 64bits : 489 ms
  4. Firefox 3.7a1pre (build 20091218) 64bits : 986.2 ms
  5. Firefox 3.7a1pre (build 20091218) 32bits : 1009.6 ms
  6. Firefox 3.6b6pre (build 20091218) 32bits : 1182.6 ms
  7. Firefox 3.5.7pre  (build 20091218) 32bits : 1384.2 ms
  8. Firefox 3.6b6pre (build 20091218) 64bits : 2108.9 ms
  9. Firefox 3.5.7pre (build 20091218) 64bits : 2519.4 ms
  10. Konqueror 4.3.2 64bits : 3118.6 ms
  11. Opera 10.20 alpha (build 4744) 64bits : 5707.8 ms

Ici, on ne peut que constater à nouveau (et comme sur Windows) la suprématie de Chromium. Que ce soit en 32 ou 64bits, le navigateur est parfaitement optimisé pour exécuter les script javascript à la même vitesse. Quant à Midori, il occupe la 3ème place, sans surprise car il utilise un moteur Webkit, il est donc à mettre dans le même panier que Chromium ou encore Maxthon sur Windows. Quant à Firefox, les versions 32 bits de la 3.5 et 3.6 sont 2 fois plus rapide que leur homologue 64bits, le changement intervient grâce à la version 3.7 où l'on peut voir que la version 64bits est la plus rapide. Les deux dernières places sont occupées par Konqueror et Opera, le moins qu'on puisse dire est qu'Opera est malchanceux tout comme sur Windows, mais bon, relativisons car une version 10.5 alpha devrait apparaitre le 21 ou 22 décembre. on en saura plus d'ici là.

PeaceKeeper :


Cliquez pour agrandir
  1. Chromium 2009.12.18 (build 34982) 64bits : 3992
  2. Chromium 2009.12.18 (build 34982) 32bits : 3738
  3. Firefox 3.7a1pre (build 20091218) 64bits : 2537
  4. Firefox 3.7a1pre (build 20091218) 32bits : 2445
  5. Firefox 3.6b6pre (build 20091218) 32bits : 2183
  6. Firefox 3.6b6pre (build 20091218) 64bits : 1802
  7. Firefox 3.5.7pre (build 20091218) 32bits : 1617
  8. Opera 10.20 alpha (build 4744) 64bits : 1533
  9. Konqueror 4.3.2 64bits : 1477
  10. Firefox 3.5.7pre (build 20091218) 64bits : 1447
  11. Midori 0.1.9 64 bits : 0, Test Echoué

A nouveau, Chromium montre sa puissance, la version 64bits en 1ère place se montre plus véloce à ce test que son jumeau en 32bits. De plus, Firefox 3.7 suit le gagnant en réalisant le même ordre. La version 3.6 reste plus optimisé en 32bits. Opera ne se retrouve pas dernier cette fois-ci, mais se retrouve dans un mouchoir de poche avec Konqueror et la version 64bits de Firefox 3.5.7pre qui traine Tracemonkey comme un boulet attaché à son pied. Pour terminer, Midori échoue lamentablement a la 2ème partie des tests (sur les 6) de PeaceKeeper. Dommage.

Conclusion :

Ici, il n'y a pas véritablement de guerre, certes, le gagnant (ici Chromium) et son challenger (Firefox 3.7) se cherchent, mais il reste un grand fossé à surmonter pour le deuxième afin de rattraper le navigateur de Google. Là où l'ont peut faire une remarque, c'est sur les différentes compilations d'un navigateur. En effet, pour Chromium, les deux versions gagnent dans chacun des tests, on pourra donc dire qu'ils sont équivalent. Par contre, pour firefox c'est assez différent, la version 3.7 a réellement été travaillée et optimisée pour son utilisation en 64bits et sera plus plaisante pour le linuxien moyen que ses précédentes versions.