Project NEON : Un remix d’interface de Windows 7, 10 et Zune… pour se rapprocher de celle de MacOS Sierra ?

Aaaah les interfaces de systèmes d'exploitations. Depuis l'avènement de Windows 95, c'est vraiment devenu une question de goûts et de couleurs autant sur Windows que sur MacOS (et même Linux où ça bataille dur entre KDE et Gnome).
Avant les années 2000, tout le monde était d'accord : la couleur prédominante était le gris. Mais en 2001 tout a changé avec l'arrivée successif de Mac OS X (10.0) en avril et Windows XP en octobre. Ainsi, le premier a choisi une interface tirant vers le blanc avec son interface baptisé Aqua, l'autre a plutôt choisi de réalisé une interface très colorée, baptisée Luna, mêlant le bleu et vert bien tapant. Ce qui lui a valu le doux nom d'interface "Playskool" d'après les internautes.


Si entre 2001 et 2014 Apple a fait évolué en douceur son interface, Microsoft lui l'a fait évolué du tout au tout et ce... plusieurs fois. En 2005 avec la 1ère moitié du développement de ce qui sera Windows Vista (nom de code : Longhorn), les développeurs avait choisi la continuité de celle de son prédécesseur avant de tout reprendre à zéro et ainsi bâtir une interface qui utilisera la puissance des cartes graphique de l'époque afin d'y introduire des effets de transparence et de flou. C'est en Novembre 2006 et la sortie de Windows Vista que le public découvrit Aero Glass. De même, la firme de Redmond a également testé d'autres interfaces, notamment Metro que l'on retrouvait dans le logiciel Zune, le logiciel qui gérait la bibliothèque musicale de certains baladeurs MP3 ainsi que les Windows Phone de l'époque...

Voir une vidéo sur Windows Longhorn build 4015

Avec Windows 7, peu de changement à part la barre de tâches qui devient translucide. Certains bugs ont été corrigés et le système lui même est devenu plus léger. C'est la version du système d'exploitation qui met le plus de personnes à l'aise grâce à cette interface qui s'était démocratisée même dans les différentes logiciels apportant enfin une interface cohérente.

Mais la mode du "flat" est arrivé en 2012 et Windows 8 suivit le chemin. Si Aero (l'optimisation de l'interface via la carte graphique, appelé par après Desktop Windows Management ou DWM) était toujours présent, c'est le thème Aero Glass qui a laissé sa place à un thème unicolor avec une dominance de blanc... Sans oublier Metro et son écran de démarrage imposé à la place du menu démarrer (mais on ne vas pas insister là dessus). Quelques couleurs et d'autres modifications sont intervenues par la suite avec la sortie de Windows 8.1.

Avec Windows 10, adieu l'écran de démarrage et rebonjour le menu démarrer. Les fonctions de transparence et de flou d'Aero Glass refont même leur retour dans le menu démarrer et le centre de notifications (une nouveauté du système). Une interface qui s'améliore au fur et à mesure que Microsoft publie les mise à jour système (Threshold 2 et Redstone 1) et qui permet plus de personnalisation.

Mais tout ça n'est rien avec ce qui va venir pour Redstone 3 (ou 4 ?). Microsoft a en effet prévu une refonte de l'interface (nom de code: Project NEON) de Windows à partir du début du développement de Redstone 3, soit à partir d'Avril 2017 pour les Windows Insiders et seulement fin 2017 pour le grand public.

Les développeurs ont ainsi annoncé le retour en trombe d'Aero Glass (et d'autres effets....) en l'y mêlant avec les applications universelle. Et cela pourrait donner ceci :


crédits : mspoweruser.com

Mais là où le bât blesse, c'est qu'entre temps chez la concurrence de la pomme croquée, la transparence a aussi été ajoutée à l'interface, et ce, depuis la sortie de Mac OS X Yosemite (10.10). Au final, l'interface des deux systèmes ne vont finalement pas trop se ressembler en 2018 ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz