Aaaah les interfaces de systèmes d'exploitations. Depuis l'avènement de Windows 95, c'est vraiment devenu une question de goûts et de couleurs autant sur Windows que sur MacOS (et même Linux où ça bataille dur entre KDE et Gnome).
Avant les années 2000, tout le monde était d'accord : la couleur prédominante était le gris. Mais en 2001 tout a changé avec l'arrivée successif de Mac OS X (10.0) en avril et Windows XP en octobre. Ainsi, le premier a choisi une interface tirant vers le blanc avec son interface baptisé Aqua, l'autre a plutôt choisi de réalisé une interface très colorée, baptisée Luna, mêlant le bleu et vert bien tapant. Ce qui lui a valu le doux nom d'interface "Playskool" d'après les internautes.

Lire la suite de