Le marché des smartphones est composé de plusieurs familles : l'entrée de gamme, le milieu de gamme et le haut de gamme. On entend souvent des problèmes de finitions sur les smartphones d'entrée de gamme ou même des low-cost chinois (ceux vendus neuf au prix inférieur à 100€).

Mais rares sont les problèmes de conceptions dans la famille des haut de gamme. On se souviendra notamment chez Apple du fameux "antennagate" où avec un positionnement de main précise vous faisait perdre le réseau comme par enchantement. Ou encore le syndrome de la mort subite chez Samsung avec le Galaxy S3. Si le premier a offert des bumpers afin d'éviter le contact avec la coque, le deuxième avait proposé de remplacer les smartphones décédés.

Mais une autre affaire vient de faire surface et concerne un smartphone ultra (cher) haut de gamme : l'iPhone 6 Plus. En effet, vendu à partir de 800€, les acheteurs auraient souhaité avoir le téléphone de "la mort qui tue", un truc aussi solide qu'un Nokia 3310... Mais la réalité en est toute autre.
Lire la suite de