C'est aujourd'hui qu'est sorti une nouvelle version de la distribution Linux dérivée de Red Hat et maintenue par la communauté des utilisateurs, j'ai nommé Goddard (de son nom de code) ou plutôt Fedora 13.

Fedora 13 arrive avec quelques bonnes nouveautés par rapport à son prédécesseur : un noyau 2.6.33, Gnome 2.30 ou KDE SE 4.4., mais là ce n'est l'aspect logiciel, voyons l'aspect pratique des nouveautés :

  • Installeur simplifié. L'interface utilisateur d'Anacond, l'installeur Fedora a été modifié pour prendre en charge le partitionnement de façon plus simple, avec des indications utiles à divers endroits. Merci à Chris Lumens et le groupe Anaconda, et à Máirín Duffy leader de l'équipe graphique de Fedora pour avoir passé en revue l'interface utilisateur.
  • Installation automatique des pilotes d'impression. L'installation des pilotes d'impression est automatisée à l'aide de RPM et PackageKit, lorsque vous branchez votre imprimante, Fedora vous proposera d'installer les pilotes si nécessaire. Merci à Tim Waugh et Richard Hughes.
  • Nouvelles applications et améliorations du Bureau. Afin de vous offrir une meilleure expérience utilisateur, l'installation par défaut comprend désormais le gestionnaire de photo Shotwell, le logiciel de sauvegarde Deja-dup, Pino un client Identi.ca/Twitter, et l'utilitaire de scan Simple Scan. Palimpsest, l'utilitaire graphique pour gérer les périphériques de stockage prend en charge désormais LVM et les disques RAID.
  • NetworkManager offre un meilleur support des réseaux mobiles, du Bluetooth et des utilitaires en ligne de commande. Quelque soit votre utilisation du réseau, NetworkManager répond à tous vos besoins: modem, mobile, WiFi ou même Bluetooth. Désormais, NetworkManager affiche la force du signal sur les réseaux mobiles. Le support des réseaux DUN (Bluetooth) a été ajouté. Et les fanatiques de la ligne de commande peuvent désormais piloter NetworkManager depuis un terminal en plus des utilitaires graphiques également améliorés. La gestion des accès réseaux n'a jamais été aussi simple, que vous soyez chez vous, au travail, dans un café ou même utilisant un hot-spot WiFi urbain. Merci à Dan Williams de Red Hat pour maintenir ce logiciel en amont et au sein de Fedora.
  • Meilleure prise en charge des iPod. Les derniers modèles d'iPod, d'iPod Touch et d'iPhone sont désormais reconnus par les gestionnaires de photos et de musique tels quels que Rhythmbox. Les appareils sont reconnus automatiquement à l'aide de la bibliothèque logicielle libimobiledevice, vous permettant d'accéder à vos contenus plus facilement.
  • Meilleure prise en charge du streaming dans Totem. Le lecteur de vidéos Totem et le greffon pour les navigateurs web ont une meilleure prise en charge du streaming tels que les vidéos HD et les Podcasts, grâce à la nouvelle prise en charge du tampon disque dans GStreamer.
  • Améliorations apportés à KDE. KDE dans Fedora continue de fournir une intégration poussée aux dernières technologies au sein de Fedora. Pour cette version, nous avons amélioré l'intégration avec PulseAudio via Phonon et l'interface de contrôle de volume KMix, qui désormais permet de contrôler le volume par application et de déplacer les sons d'une application entre les différents périphériques, ainsi qu'avec les dernières versions du framework d'autorisation PolicyKit. Nous avons aussi intégré les dernières versions majeures basés sur la plateforme de développement KDE4 de la suite bureautique KOffic, de l'application de gravure CD/DVD/Blu-ray K3b et pour les développeurs l'IDE KDevelop 4 offrant une meilleure intégration avec le bureau Plasma de KDE4 et ne requièrant plus les bibliothèques de compatibilité KDE 3. Merci à la communauté en constante croissance des contributeurs KDE dans Fedora.
  • Support de la 3D pour les cartes graphiques ATI. Fedora 12 apportait un support expérimental de la 3D pour le pilote libre Radeon. Désormais, ce support est considéré comme étant mature grâce aux travaux de Dave Airlie, développeur Fedora.
  • Support expérimental de la 3D pour les cartes graphiques nVidia. Fedora 13 nous rapproche d'un support complet de la 3D à l'aide des pilotes libres. Fedora 12 amenait le support de la 3D pour un bon nombre de cartes ATI, cette fois, c'est le tour des cartes nVidia. Pour pouvoir tester les avancées dans le domaine des pilotes graphiques, vous pouvez installer le paquet mesa-dri-drivers-experimental. Merci à Ben Skeggs de Red Hat pour son travail en amont et au sein de Fedora.
  • Support DisplayPort amélioré. Fedora 12 apportait le support des connecteurs d'écrans DisplayPort pour les chipsets graphiques Intel. Désormais, les chipsets nVidia et ATI sont également supportés. Merci au groupe Xorg de Red Hat

:site: Consulter la suite de la liste des nouveautés

:site: Consulter les notes de version de Fedora 13

:dl: Télécharger Fedora 13 en CD Live (Gnome, KDE, LXDE, XCFE en 32 et 64 bits)
:dl: Télécharger Fedora 13 en DVD (32 ou 64bits)