C'est l'histoire d'une loooooongue haine entre un éditeur d'Antivirus russe et un éditeur de système d'exploitation américain qui, dans ses dernières versions, a inclut une version castrée mais néanmoins fonctionnelle d'un antivirus. L'éditeur russe a toujours pesté contre cette inclusion et n'a pas hésité à porter plainte mainte fois devant les cours de justice afin de dénoncer que l'éditeur américain ne devrait pas proposer son antivirus par défaut et doit laisser le choix à l'utilisateur d'installer ce qu'il veut comme logiciel de protection.
Lire la suite de