C'est apparemment le cas ce soir suite à la décision de la justice américaine de fermer le 13ème plus gros site du monde pour publication de fichiers copyrightés (donc de distribution de fichiers piratés) occasionnant une perte de plus de 500 millions de dollars dans le portefeuille des gérants de l'industrie de disques et du cinéma américains.

Cette décision intervient le lendemain de la protestation des plus grands acteurs d'internet au sujet des lois SOPA/PIPA, lois qui permettrons si elles sont votées, de censurer sans jugement les sites vivant de la contrefaçon des oeuvres des industries musicales et du cinémas.

A noter également que la police néo-zélandaise a arrêté aujourd'hui même le fondateur du site, Kim Dotcom, et trois des ses acolytes.

MAJ 20/01/12 0h33 : Apparemment en guise de réponse à la fermeture de MegaUpload, le groupe de hacker Anonymous aurait mis en place des attaques de types deni de service "DDoS" sur les sites suivants :

  • Ministère de la justice américaine
  • Universal Music
  • RIAA
  • MPAA
  • Copyright.gov
  • Hadopi.fr


2 billets sur le twitter du groupe