Winamp : Un retour plus que compromis

Demandez à quelqu'un qui a (vraiment) connu l'essort du PC et l’avènement d'internet dans le domaine du grand public de citer un seul logiciel multimédia qui a accompagné l'arrivée du format de musique compressé encore largement répandu aujourd'hui (je parle du MP3 bien sûr), ils vous citeront sans hésiter Winamp.

Ce petit logiciel a été créé par l'Américain Justin Frankel, le russe Dmitry Boldyrev et l'italien Gianluca Rubinacci, de la société NullSoft qui a été rachetée par AOL en 1999 devenue Time Warner par la suite...

La première version de Winamp (la 0.20) est sortie le 21 Avril 1997 et son interface se composait uniquement de deux menus : MP3 et Aide. La version suivante (0.92) introduisait la célèbre interface qui s'est améliorée jusqu'à la version 2.95. Avec la version 3.0, les développeurs introduisaient le framework Wasabi et le XML sur lesquels Winamp s'appuyait, permettant un personnalisation bien plus poussée qu'avec les skins des versions 2.x. Seulement, la lourdeur de l'interface se faisait sentir à cette époque sur les bien maigres configurations et surtout où Windows 98 y était installé (y occasionnant plantages à répétition).

WInamphistory

Ne se laissant pas démener par l'échec de cette version, un an plus tard naquis Winamp 5 qui reprenait les avantages des deux précédentes versions : la légèreté (version 2.x) et la personnalisation (3.x), 2 + 3 = 5. Le calcul était simple et les utilisateurs étaient pour la plupart heureux de retrouver les fonctionnalités et la légèreté d’antan.

C'est à son apogée que le développement de Winamp a commencé à ralentir. Devenu un lecteur multimédia universel (fichiers locaux et streaming audio/vidéo via SHOUTcast), même si l’ajout de fonctions se faisait encore à un rythme normal entre les versions 5.0 et 5.5 (entre 2003 et 2007), c'est ensuite que les mises à jour de maintenance ont commencé à s’enchaîner : version 5.55 (en 2009), 5.6 (en 2011) pour terminer par la dernière en date, la 5.666 sortie en novembre 2013.

Ce résultat était parfaitement calé avec les problèmes financiers que rencontrait AOL Time Warner depuis la crise de 2008 et qui n'a cessé de se séparer de certaines de ses filiales pour finir par Winamp en novembre 2013 (au prix de quelques divergences internes).

Après des négociations avec Microsoft, c'est finalement la société belge Radionomy (qui est spécialisée dans le streaming amateur) qui rachète Winamp et SHOUTcast. Ce dernier s'empresse de redonner un coup de jeune aux sites internet de chaque service. En 2014, SHOUTcast était totalement relancé et le site de Winamp promettait le retour du lecteur pour 2015.

Finalement, en Septembre 2015, les développeurs annoncent l'arrivée de Winamp 5.80, pour l'instant en "alpha" et en tests interne avec quelques nouveautés non divulguées. Annonce qui a été directement freinée en Décembre par le rachat à hauteur de 64.4% de Radionomy par Vivendi qui souhaitait avoir une plateforme de diffusion de contenus qui serait en corrélation directe avec Dailymotion et Deezer.

Le 28 Décembre, un ancien de l'équipe des développeurs du lecteur multimédia fait une annonce sur le forum :

There hasn't been a development team. Although Radionomy certainly had goals and ambitions to release an updated version of Winamp, they have not had the resources to afford to do so.
There will be a small release some time in early 2016. There will not be any new features; this release will be just be a small update to replace or remove software libraries that were not transferred during the sale (such as Gracenote).

qu'on peut traduire par :

Il n'y avait aucune équipe de développement. Cependant, Radionomy avait sûrement des ambitions de proposer une version remise à jour de Winamp, ils n'avaient malheureusement pas les ressources pour le faire.
Il y aura effectivement une petite mise à jour début 2016. Mais il n'y aura aucune nouvelle fonctionnalités; cette version sera juste une mise à jour pour remplacer ou supprimer certaines librairies qui n'ont pas été transférées durant la vente (comme Gracenote par exemple...).

Ainsi le sort en est jeté, si 2015 devait être "l'année" de Winamp, 2016 serait malheureusement celle de sa mort. Néanmoins, cette dernière version prévue sera rendue totalement gratuite et compatible Windows 10 (officiellement).

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz