Il fait pas vraiment bon d'être dans le domaine des télécoms en 2014 car le secteur est en plein jeu de la chaise musicale. Et en plein milieu de la cohue se trouve une petite entreprise appelé Bouygues Télécom qui, pour sa part, est en train d’enchaîner plusieurs plans successifs afin de trouver sa voie.

En effet, après un plan A (le rachat de SFR) soldé par un échec et un plan B (se faire racheter par Free) qui n'a pas encore porté ses fruits, voici que l'opérateur nous sort un plan C : la menace de licenciement.

Lire la suite de