Bouygues Télécom passe au plan C : Les menaces de licenciement

Il fait pas vraiment bon d'être dans le domaine des télécoms en 2014 car le secteur est en plein jeu de la chaise musicale. Et en plein milieu de la cohue se trouve une petite entreprise appelé Bouygues Télécom qui, pour sa part, est en train d’enchaîner plusieurs plans successifs afin de trouver sa voie.

En effet, après un plan A (le rachat de SFR) soldé par un échec et un plan B (se faire racheter par Free) qui n'a pas encore porté ses fruits, voici que l'opérateur nous sort un plan C : la menace de licenciement.


bouygues-telecom

Alors on sait que depuis l'arrivée de Free le secteur des télécoms est en rude concurrence et d'après les chiffres publiés ses derniers mois, Bouygues ne voit que son salut par les bénéfices de sa filiale low-cost: B&You, et que pour sortir du marasme dont il est assujetti, la seule solution (autre que le licenciement) serait une inscription massive de clients à ses forfaits 4G... et pas les moins chers.

Mais pour revenir sur terre, ce sont donc jusqu'à 2000 emplois dont Bouygues risque de se séparer si rien ne bouge. Mais ces chiffres n'étant pour l'instant qu'officieux (ils ont été tiré d'un syndicaliste interrogé par Le Figaro), c'est la publications des résultats trimestriels dans 3 jours qui donneront la voie à suivre pour l'opérateur qui officialisera peut-être d'ici fin mai...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des