C'est une bien mauvaise sortie de route qu'est en train d'arriver au site Neowin.net . En effet, depuis hier, l'URL principale est devenue indisponible suite à une nouvelle réglementation instaurée par l'ICANN depuis le 1er Janvier 2014.

Ainsi, (et dans les grandes lignes) pour contrôler et supprimer les sites poubelles qui pullulent sur internet, l'ICANN envoi désormais un e-mail de vérification à tout acheteur d'un nom de domaine. De même, une vérification de l'adresse mail renseignée dans le WHOIS correspondant au nom de domaine est régulièrement faite (la fréquence n'est cependant pas connue...).

Si le propriétaire y répond, il n'aura aucun problème. Par contre, dans le cas contraire, une fois le délai de 48h révolus, 3 autres mails seront envoyés 5 jours après le 1er, puis 5 jours après le 2ème et enfin 3 jours après le 3ème. Au bout de ces 15 jours sans confirmation, l'ICANN met automatiquement le nom de domaine en mode suspendu, le propriétaire aura donc à rapidement modifier les coordonnées renseignés dans le WHOIS puis à reconfirmer ces dernières modifications pour pouvoir reprendre le contrôle...

Pour en revenir au site Neowin, les dernières infos recueillies sur le compte Facebook du site d'information nous dit que les administrateurs ont pu contacter un responsable de l'ICANN pour en demander quelques informations. Pour eux, les e-mails renseignés sur le WHOIS du nom de domaine étaient périmés depuis bien longtemps. Les administrateurs ont donc dû modifier ces derniers, mais en attendant la validation, une URL de secours a été mise en place. Le site reste accessible sur Neow.in en attendant la fin de l'incident...

Ainsi, propriétaires... pensez à vérifier vos coordonnées 😉

Cette nuit, Google a mis en ligne un service pouvant éventuellement rendre service a des millions de personnes utilisant internet et ainsi concurrencer OpenDNS. En effet, les DNS (Domain Name System) sont nécessaire afin que le FAI puisse contacter le serveur de site que vous voulez visiter et l'afficher dans votre navigateur. Ainsi Google veut promettre un accès plus sûr et plus rapide aux sites tout en ayant une disponibilité de quasi 99% (on se rappelle naturellement des heures où tous les services Google était inaccessible en Mars 2009 et encore plus récemment).

Cependant, certains peuvent le voir comme une main-mise sur l'activité des internautes dans le monde. En effet, Google promet de ne garder l'IP de l'internaute uniquement pendant 24h et en contrepartie de ne pas envahir votre navigation de pubs Google auto-générés (notamment dans Gmail, où Google analyse le contenu des mails pour en proposer des liens annexes).

Si ce service vous intéresse, il a des paramètres à modifier sur votre carte réseau pour renseigner les deux DNS préférés pour l'accès à Google Public DNS.

DNS 1 : 8.8.8.8
DNS 2 : 8.8.4.4

Ces IPs sont à rentrer sur votre carte réseau dans les paramètres d'accès IPv4 accessible depuis le Centre Réseau et Partage de Vista et 7, puis Modifier les paramètres de la carte dans le menu à gauche de la fenêtre, faire un clic droit sur votre carte réseau local puis faire Propriétés. Sélectionner Internet Protocol version 4 (IPv4) et cliquer sur le bouton Propriétés, reste à remplir les serveurs DNS préféré et auxiliaire par les DNS 1 et 2 donnés plus haut. Et valider le tout.

Pour la plupart, aucune amélioration ne se fera voir, par contre, pour d'autres oui.

(L'article sera complet ce soir avec des captures d'écran)