Cela faisait très très longtemps que l'on avait pas fait le point sur les performances JavaScript des navigateurs. En effet, le dernier en date fût publié à l'époque de la sortie d'Internet Explorer 9 (Mars 2011) et de Firefox 4. A cette époque, IE9 32 bits était consacré vainqueur alors que son homologue 64 bits terminait bon dernier sur le test Sunspider. Sur Peacekeeper et Dromaeo, c'est Google Chrome qui terminait 1er et Firefox 3.6.15 qui terminait bon dernier.

Mais depuis cette époque, tout a changé. Tous les navigateurs internet du marché ont réalisé d'énormes efforts d'optimisation tant sur le moteur JavaScript que sur l'utilisation générale de ces derniers.

Les navigateurs testés :

Comme d'habitude, ce seront les dernières versions de développement qui seront sur le banc de test et parmi eux nous trouverons Internet Explorer 10, Google Chrome Canary 26.0, Firefox (bêta, Aurora, Nightly), Opera Next et Maxthon. On notera juste l'absence de Safari dont le développement a été stoppé sur Windows par Apple ainsi que les nightlies de Webkit qui nécessitaient Safari pour fonctionner.

Les machines de test:

  1. Le PC Moyen : Intel Core2Quad Q8200 4x2.33Ghz, 4 Go de RAM, GeForce 9600GS 768Mo RAM, Windows 8 64 bits
  2. Le vieux PC : AMD Athlon XP 2400+ 1x2Ghz, 1.75 Go RAM, GeForce 7300GT 256Mo RAM, Windows 7 32 bits

Les résultats (PC Moyen) :
Lire la suite de

On ne peut noter qu'une chose, c'est que ce mois de Mars est un mois fructueux niveau sortie de nouvelles versions de navigateurs internet. Ainsi, après Google qui nous sort Chrome en version 10 voici que Microsoft nous offre Internet Explorer 9. Mais ce n'est pas tout, ce mois de Mars pourrait encore nous offrir Mozilla Firefox en version 4.0 et Opera en version 11.10 !

Cependant, revenons à nos moutons. Fini les moqueries sur le non respect des standards du W3C, fini les moqueries sur sa vitesse d'exécution javascript ou générale, fini les moqueries sur l'absence de gestionnaire de téléchargement pourtant apparu pour la première fois lors d'une bêta de Windows Longhorn (IE 6.05 à l'époque) et enfin fini les moqueries sur l’exécution des modules ActiveX.

Ainsi, Microsoft a mis un point totalement final aux principaux reproches que l'on lui a fait jusqu'à présent sur ses dernières versions d'Internet Explorer car la 9.0 change tout et pour le bien de (presque) tous.

Standards W3C :

CSS3, HTML5, SVG, Canvas, ECMAScript, etc... Toutes les dernières technologies sont prises en compte dans cette nouvelle version d'Internet Explorer ce qui lui permet d'afficher une bon score au test Acid3 (95/100)

Performances :

Un navigateur visuellement plus léger et un nouveau moteur javascript (Chakra) font que IE9 affiche de nouvelles performances d’exécution lors du démarrage du logiciel et lors des tests javascript. Sur Sunspider, Internet Explorer 9.0 32bits est le vainqueur incontesté passant haut la main devant Chromium et Opera, la version 64bits n’incluant pas JIT (Just-In-Time, convertisseur d'instructions) affichera des performances plus en retrait et sera finalement derrière un Firefox 3.6.15 32bits. Sur le test Peacekeeper, IE9 se retrouve 4ème derrière Chromium, Opera et Maxthon (avant-dernier pour la version 64bits devant Mozilla Firefox 3.6.15 32bits) et enfin sur le test uniquement Javascript de Dromaeo, Internet Explorer 9 se place en 6ème position derrière Chromium, Maxthon, Firefox 4 et ses versions de développement (encore une fois avant-dernier pour la 64bits).


Dans l'ordre : Sunspider (en ms), Peacekeeper (score) et Dromaeo (en run/s)

Gestionnaire de téléchargement :

Internet Explorer 9 intègre désormais un gestionnaire de téléchargement disponible sous une fenêtre séparée permettant de faire une pause si le besoin en est. Le design de cette fenêtre fait penser à une esquisse apparu lors d'une build d'Internet Explorer 6.05 sur une bêta de Windows Longhorn (version de développement de Windows Vista)

ActiveX :

Internet Explorer 9 intègre maintenant un dispositif de blocage des contrôles ActiveX permettant de choisir sur quels sites ces derniers peuvent être exécutés.

Autres nouveautés :

Parmi les nouveautés on pourra noter également :

  • L'affichage des pages web est maintenant matériellement accéléré via Direct2D permettant de booster les performances graphiques de certains sites utilisant les technologies comme HTML5, SVG ou encore Canvas (au lieu de Flash par exemple)
  • La possibilité d'épingler ses sites favoris dans la SuperBarre de Windows 7 et si le site le permet d'accéder à des raccourcis spécifique à ce dernier via une JumpList
  • Onglets détachables et supportant la fonction AeroSnap afin d'afficher deux sites côte-à-côte
  • Une barre d'adresse combinée à la barre de recherche pouvant proposer des suggestion de recherche (à activer manuellement)
  • La barre de notification s'affiche désormais en bas de la fenêtre

Téléchargement :

Internet Explorer 9 est donc disponible dès maintenant en téléchargement pour les éditions 32 et 64bits de Windows Vista SP2 et Windows 7. Les utilisateurs ayant installé les versions bêta et RC se verront proposer une mise à jour via Windows Update dans les jours qui viennent. Les utilisateurs d'Internet Explorer 8 devront attendre 1 à 3 mois pour avoir cette mise à jour proposée.

:dl: Télécharger Windows Internet Explorer 9 en Français pour Windows Vista SP2 et Windows 7 (32 ou 64bits)

ou

:dl: Télécharger Windows Internet Explorer 9 en français pour Windows 7 32bits
:dl: Télécharger Windows Internet Explorer 9 en français pour Windows 7 64bits
:dl: Télécharger Windows Internet Explorer 9 en français pour Windows Vista SP2 32bits
:dl: Télécharger Windows Internet Explorer 9 en français pour Windows Vista SP2 64bits