Mise à jour 11/06/13 : La version finale d'Opera Mail 1.0 est d'ores et déjà disponible avec le lien situé tout en bas de l'article !

Opera , la société éditrice du navigateur du même nom, a annoncé aujourd'hui la disponibilité de la première version bêta de son navigateur revu et corrigé. En effet, cette version bêta appelée "Opera Next" numérotée 15.0 contient une grosse nouveauté, le changement du moteur d'affichage des pages web. Il fallait dire que pour Opera (la société), le moteur Presto n'était pas très aimé des développeurs car à chaque refonte d'un site internet, Opera (le navigateur) était le seul à avoir des problèmes. (On a eu un exemple lors du lancement de Outlook.com chez Microsoft...)

Désormais, Opera (la société) tire un trait sur le passé, Opera 15.0 est désormais basé sur Blink, un fork de Webkit développé par Google, et utilisé dans les navigateurs Chrome/Chromium et Maxthon. Avec ce changement principal, fini les problèmes d'affichage. Cependant, il aura fallu faire un gros ménage dans le programme même : Opera Sync et Turbo retiré, le client Bittorent et IRC également... pour faire court, Opera Next 15.0 Bêta est pour l'instant juste un navigateur !

En ce qui concerne le client Mail qui était intégré, il a été également retiré... mais il est proposé en programme à part !

Opera Mail 1.0 RC :

Opera Mail est donc le nom du client mail anciennement intégré au navigateur mais, contrairement à Opera Next, il fonctionne encore sur le moteur Presto, ce qui permet au client de courrier électronique d'être aussi léger que ce qu'était anciennement le navigateur.

:dl: Télécharger Opera Next 15.0 (Bêta)

[MAJ] :dl: Télécharger Opera Mail 1.0

Au commencement il y avait KHTML, ce moteur de rendu était principalement utilisé sous Linux via le navigateur Konqueror. Puis après l'abandon d'Internet Explorer sur Mac, Apple créa Safari qui utilisa en tant que moteur de rendu un fork de KHTML appelé Webkit. Ce dernier développé par une communauté open-source très active et les plus gros acteurs du web subira de grosse évolutions afin de respecter les recommandation du W3C. Google, ravi de la puissance du moteur décida de l'intégrer dans son propre navigateur, Chrome, dont la première version apparue en septembre 2008.

Mais ce sera pour les prochaines versions à venir (notamment à partir de la 28 ou de la 29) que Google abandonnera Webkit pour un fork de ce dernier : Blink. Ce dernier sera très largement inspiré de Webkit mais subira une cure amincissement drastique afin d'enlever le code superflu. Actuellement, ce sont plus de 45 millions de lignes de code répartis dans 7000 fichiers qui ont été supprimés. Avec cela, 7 serveurs de compilations ont pu être mis à la retraite.

Sachant que cela va chambouler tout le petit monde des développeurs, Google sera très strict sur la collaboration entre les différentes équipes et a mis en ligne un cahier des charges pour encadrer le tout afin de faire évoluer le web dans le bon sens.

Dernière chose importante, tous les navigateurs qui se reposeront automatiquement le projet Chromium (Maxthon, Opera, etc...) utiliseront également ce nouveau moteur et travailleront automatiquement sur sa mise au point.

Cela faisait très très longtemps que l'on avait pas fait le point sur les performances JavaScript des navigateurs. En effet, le dernier en date fût publié à l'époque de la sortie d'Internet Explorer 9 (Mars 2011) et de Firefox 4. A cette époque, IE9 32 bits était consacré vainqueur alors que son homologue 64 bits terminait bon dernier sur le test Sunspider. Sur Peacekeeper et Dromaeo, c'est Google Chrome qui terminait 1er et Firefox 3.6.15 qui terminait bon dernier.

Mais depuis cette époque, tout a changé. Tous les navigateurs internet du marché ont réalisé d'énormes efforts d'optimisation tant sur le moteur JavaScript que sur l'utilisation générale de ces derniers.

Les navigateurs testés :

Comme d'habitude, ce seront les dernières versions de développement qui seront sur le banc de test et parmi eux nous trouverons Internet Explorer 10, Google Chrome Canary 26.0, Firefox (bêta, Aurora, Nightly), Opera Next et Maxthon. On notera juste l'absence de Safari dont le développement a été stoppé sur Windows par Apple ainsi que les nightlies de Webkit qui nécessitaient Safari pour fonctionner.

Les machines de test:

  1. Le PC Moyen : Intel Core2Quad Q8200 4x2.33Ghz, 4 Go de RAM, GeForce 9600GS 768Mo RAM, Windows 8 64 bits
  2. Le vieux PC : AMD Athlon XP 2400+ 1x2Ghz, 1.75 Go RAM, GeForce 7300GT 256Mo RAM, Windows 7 32 bits

Les résultats (PC Moyen) :
Lire la suite de

Après deux mois de développement, voici un nouveau test javascript des navigateurs internet les plus populaire. Ces tests purement informatif donnent des valeurs différentes par rapport à la rapidité de la machine sur lesquelles ils sont exécutés, mais les résultats gardent de toute façon le même ordre de grandeur... En l'occurrence, la machine de test est un Core2Quad Q8200, 4 Go de RAM avec une GeForce 9600 GS faisant tourner Windows 7 Edition Familiale Premium 64bits.

Alors en ce mois de Juillet 2010, quelques navigateurs ont changé de version par rapport au précédent test, Firefox 3.7a5pre passe à la version 4.0b2pre, Maxthon 3 arrive en RC2, et Opera développe la version 10.70.

Qui gagne alors ?

Lire la suite de

Revoilà un nouveau test des performances javascript de nos navigateurs internet après 6 mois d'absence. Il faudra remarquer que le monde des navigateurs a beaucoup changé depuis le précédent test publié le 16 Décembre 2009, en effet, Opera 10.50 est apparu, ainsi que Firefox 3.6, mais surtout les derniers arrivés Chromium en arrive à sa 6ème version et Microsoft attaque tout le monde avec la 9ème version d'internet Explorer. Que du bon en perspective mais il reste une seule question, qui gagne la session de Mai 2010 ?

Réponse ici :

Lire la suite de

Et revoilà un petit benchmark des navigateurs internet après 5 mois d'absence ! Que s'est-il passé dans le monde des logiciels qui vous font vivre l'expérience internet sous Windows ? Sont-ils rapides pour exploiter les sites "Web 2.0" ?

Pour cela, et comme d'habitude, deux outils de tests sont utilisés : Sunspider et PeaceKeeper. Quant aux navigateurs testés, la brochette habituelle : Internet Explorer, Firefox, Chromium, Safari, Opera et petite nouveauté, Maxthon 3.0 vu que le moteur utilisé par défaut n'est plus celui d'IE mais Webkit.

Les tests sont effectués au 1er démarrage du navigateur ayant une page blanche comme page de démarrage et tout ceci sur un Core 2 Quad Q8200 ayant 4 Go de RAM tournant sur Windows 7 Edition Familiale Premium 64bits.

Lire la suite de

Il fût un temps où Internet Explorer 6.0 ne proposait pas de superbes options pour contrer un Firefox naissant, c'est de là que sont nées les surcouches d'Internet Explorer. Utilisant le moteur Trident de ce dernier, la surcouche propose bien plus d'options que le navigateur original (onglets, gestionnaire de téléchargements, etc...). Naturellement les surcouches les plus populaires d'Internet Explorer fûrent Maxthon et AvantBrowser, il en existait encore quelques uns mais moins sophistiqués.

Pendant un moment, Maxthon proposait même de faire tourner le moteur Gecko sous son aile histoire d'avoir un meilleur rendu pour les sites visités. Mais malheureusement, le plug-in Gecko pour Maxthon était difficilement utilisable ou refusait carrément de démarrer.

Avec Maxthon 3.0, la donne change ! Maxthon est maintenant un navigateur à part entière proposant une fonction de surcouche d'Internet Explorer. Mais quel est l'autre moteur utilisé alors ? Gecko ? Biensûr que non, il est utilisé par presque tous les navigateurs concurrents ( Firefox, Seamonkey, Flock et même Netscape un moment lors de sa version 9). C'est alors que les développeurs ont choisi d'utiliser par défaut le moteur Webkit dans leur navigateur.

Disponible aujourd'hui dans un version Alpha 4 (3.0.0.139), la navigateur est (apparemment) multi-processus (ou pas... ?), léger et assez rapide au niveau de l'ouverture des pages. Le moteur Webkit (Mode Ultra) passe avec succès le test Acid3 avec un petit "Linktest Failed" tandis que Internet Explorer (Mode Retro) reste égal à lui-même. Maxthon 3 se positionnera plutôt en concurrence avec Safari et Google Chrome tout en proposant un peu plus de fonctions que ses concurrents.

Tout ça est à voir et à tester (si vous le voulez) en cliquant sur le lien de téléchargement ci-dessous :

:dl: Télécharger Maxthon 3.0 Alpha via Betanews.com

Captures d'écran :