Microsoft a mis à disposition mardi soir, à l'occasion du Patch Tuesday,  la mise à jour cumulative de Septembre destinée à Windows 10. Cette mise à jour plus communément appelée KB3189866 se télécharge directement depuis Windows Update et s'applique tout de suite après.

Cependant, des remontées ont eu lieu, et les utilisateurs se plaignent que la mise à jour refuse de se télécharger, ou alors elle se bloque à 45% ou à 95%, créant ainsi une confusion sur le bon fonctionnement du service de mise à jour de Microsoft.

Pire encore, au bout de quelques temps, Windows Update s'arrête tout bonnement et prétexte que la mise à jour n'a pu s'appliquer car l'ordinateur était éteint... ce qui est complètement faux.

La solution au problème serait de laisser faire Windows Update, dans le cas où Microsoft débloquerait la situation de son côté...
Mais il y a mieux : télécharger directement le patch sur le site de Microsoft... mais là aussi ce n'est pas chose aisée. Explications :
Lire la suite de

Microsoft avait bien des missions à accomplir pour le développement de Windows 10, l'une d'elles concerne le développement du futur navigateur internet qui sera disponible dans Windows 10.

Afin de faire oublier le développement laxiste d'Internet Explorer (du moins jusqu'à sa version 9.0), Microsoft a décidé de développer un fork de ce dernier et de lui ajouter toutes les dernières fonctionnalités requises pour l'affichage et la compatibilité des sites internet. De là est né le Projet Spartan, une application Windows 10 qui pourra se mettre à jour indépendamment du système qui l'exécute.

C'est ce dernier qui vient se faire baptiser lors du 1er jour de la conférence //build/. Et pourtant ce nom ne va pas en étonner plus d'un, car il était déjà mentionné dans les 1ères builds de Windows 10 Technical Preview sous une petite option à activer sur Internet Explorer 11 appelé "Activer les fonctionnalités EdgeHTML".

Vous l'aurez deviné, Windows 10 accueillera bien le navigateur "Microsoft Edge" par défaut en lieu et place d'Internet Explorer (même si ce dernier reste disponible).

Mais là où Microsoft n'a pas pris de risque, c'est sur le logo de son nouveau navigateur. Comment faire oublier le "e" qui représentait parfaitement Internet Explorer ? Et bien... suspense...
Lire la suite de

Les images ISO de la build 10041 sont désormais disponible sur la page de téléchargement dédiée

Après les bonnes nouvelles en ce qui concerne l'éligibilité à la mise à jour vers la version finale de Windows 10. C'est maintenant au tour des testeurs d'avoir le droit de télécharger, via Windows Update uniquement (pour le moment), une nouvelle mouture (la build 10041) du futur système d'exploitation. Toutefois, cette nouvelle build ne sera disponible que pour ceux qui ont choisi d'être dans le cycle rapide de mise à jour.

Cependant, et contrairement à ce que les développeurs avaient annoncés au MWC, il n'y aura pas encore le nouveau navigateur internet de Microsoft à l'intérieur. Cependant, on pourra toujours activer ses nouvelles fonctions dans Internet Explorer 11.

Pour les futurs mise à jour, les "Insiders" étant sur le cycle rapide auront désormais, une nouvelle version à tester tous les mois, et ce jusqu'à publication de la version finale.

A noter également que de nouvelles icônes (moins flashy) seront sûrement dans l'une de ces futures version.

wuupdate10041

Hier, Microsoft a mis en ligne la version Technical Preview de son futur système d'exploitation Windows 10. Cette nouvelle version met l'accent sur le retour au fondamentaux pour les PC de bureau (retour du menu démarrer, applications Modern UI en mode fenêtré, etc...) et promet qu'avec une seule base tous les matériels seront supportés par Windows 10 (smartphones/tablettes, PC bureau/portable et XBox One).

Cependant, quelques personnes ont remarqué des pertes de fonctionnalités (remplacés par d'autres...) notamment pour les matériels ayant un écran tactile et surtout Internet Explorer 11 version Modern UI.

Un internaute (@adamUCF ) a démontré qu'il était possible de réactiver la version tactile d'Internet Explorer 11 moyennant un petit script PowerShell. Pour que cela fonctionne, il faudra qu'Internet Explorer soit le navigateur par défaut.
Lire la suite de

Comme à son habitude et toutes les 6 à 7 semaines, Google sort une nouvelle version de son navigateur internet ultra répandu (merci les installateurs de logiciels avec adware...). Pour cette version 37.0, les développeurs ont apporté peu de vraies nouveautés, à part le support de DirectWrite (déjà supporté depuis longtemps sous Internet Explorer et Firefox) permettant d'avoir des polices de caractères plus adoucies et bien mieux rendus.

Voici la liste complète des nouveautés de cette nouvelle version :

  • DirectWrite support on Windows for improved font rendering
  • A number of new apps/extension APIs
  • Lots of under the hood changes for stability and performance

Lire la suite de

Internet Explorer a connu des avancées majeures au fil des versions précédentes, au point qu'il commence sérieusement à rattraper les concurrents Chrome et Firefox. Ainsi, afin de montrer les nouveautés qui seront intégrés dans la future version d'Internet Explorer, Microsoft lance une version de bêta-test à l'instar de ses concurrents sous forme d'une application installable et contenant toutes les fonctionnalités d'un Internet Explorer stable.

Son nom : Internet Explorer Developer Channel.

Disponible pour Windows 8.1 Update et les utilisateurs de Windows 7 SP1+ (pas pour Windows 8 !) en 32 et 64 bits, le logiciel peut être installé à côté de la version stable sans entrer en conflit avec ce dernier grâce à la technologie App-V de Microsoft qui permet de virtualiser une application. Il faudra ainsi ne pas trop se préoccuper des performances du logiciel puisqu'elles sont légèrement dégradées dû à la technologie d’exécution.

Microsoft met en avant pour cette DC1 les nouveaux outils de développement ainsi que pas mal de nouveautés intégré au niveau du support des technologies web (voir la liste ici). La firme de Redmond précise également que le Developer Channel sera mise à jour toutes les 4 à 6 semaines environs sans plus de précision.

:dl: Télécharger Internet Explorer Developer Channel (DC1) pour Windows 8.1u/7 SP1+

 

Microsoft vient tout juste de mettre à la disponibilité du grand public la mouture finale de son navigateur Internet Explorer dans sa version 11.0 .

Uniquement disponible pour Windows 7 SP1 32/64 bits et Windows Server 2008 R2 64 bits, le navigateur améliore ses performances par rapport à son prédécesseur. Néanmoins, par rapport à la version livrée avec Windows 8.1, IE11 a quelques fonctions en moins (notamment les spécificités liées à la gestion du tactile ainsi que le gestion du protocole SPDY) afin d'inciter à migrer vers Windows 8.1.

Fonctions non-supportées par IE11 sur Windows 7 (en anglais):

:dl: Télécharger Windows Internet Explorer 11.0 pour Windows 7 SP1/Server 2008 R2

Pour Microsoft, la prochaine version de son navigateur internet sera un grand pas dans son histoire. En effet, Internet Explorer 11, oubliera complètement le passé pour se concentrer sur le web actuel et futur.

Parmi les nouveautés attendues, la plus grosse est l'inclusion de WebGL mais d'autres nouveautés seront également de la partie comme la synchronisation des favoris (et des paramètres), l'amélioration de la navigation sur la écrans tactiles (pour la version Metro d'Internet Explorer) et naturellement des améliorations au niveau du support des nouvelles technologies (CCS3/HTML5/etc...). Et... un nouvel User Agent à mi-chemin entre l'ancien et celui de Firefox, il ne cherchera pas à utiliser les "hack" mis en place pour le respect de la mise en page pour les anciennes versions.

Mais pour le moment, les développeurs de la maison Microsoft ont mis en ligne une version "Developer Preview" d'IE11 à destination des utilisateurs de Windows 7 et Windows Server 2008 R2 (les utilisateurs de Windows 8 devront peut-être attendre la mise en ligne de Windows 8.1...)

:dl: Télécharger Internet Explorer 11 Developer Preview (Demande de validation pour Win7, WinServer 2008 R2 toute langues)

:dl: Télécharger Internet Explorer 11 DP 64 bits Français (lien direct pour Win7,WinServ 2008 R2)
:dl: Télécharger Internet Explorer 11 DP 32 bits Français (lien direct pour Win7,WinServ 2008 R2)

Ça y est ! Il est enfin là! Internet Explorer 10.0 est enfin de sortie en version finale sur Windows 7 SP1 (uniquement !), et ce, 4 mois après la sortie de la même version intégrée à Windows 8.

Niveau nouveauté, IE10 pour Windows 7 intègre exactement les mêmes nouveautés que la version Windows 8 :

  • Amélioration du respect des recommandations du W3C (CSS3, ECMAScript 5, IndexedDB, WebSockets, Glisser/déposer HTML5)
  • Amélioration de la rapidité du moteur javascript Chakra (Sur Sunspider : 30% + rapide par rapport à IE 9 32bits, 80% + rapide par rapport à IE9 64bits, voir l'explication)
  • Ajout d'un système de mise à jour automatique (décochage depuis la fenêtre "A propos..." )

Seul changement par rapport à son homologue sur Windows 8 : Adobe Flash Player n'est PAS intégré par défaut, la mise à jour de ce dernier restera un acte purement volontaire...

Internet Explorer 10.0 est d'ores et déjà disponible au téléchargement manuel, il sera disponible via Windows Update ultérieurement.

:dl: Télécharger WIndows Internet Explorer 10.0 pour Windows 7 SP1 32 ou 64 bits)

Cela faisait très très longtemps que l'on avait pas fait le point sur les performances JavaScript des navigateurs. En effet, le dernier en date fût publié à l'époque de la sortie d'Internet Explorer 9 (Mars 2011) et de Firefox 4. A cette époque, IE9 32 bits était consacré vainqueur alors que son homologue 64 bits terminait bon dernier sur le test Sunspider. Sur Peacekeeper et Dromaeo, c'est Google Chrome qui terminait 1er et Firefox 3.6.15 qui terminait bon dernier.

Mais depuis cette époque, tout a changé. Tous les navigateurs internet du marché ont réalisé d'énormes efforts d'optimisation tant sur le moteur JavaScript que sur l'utilisation générale de ces derniers.

Les navigateurs testés :

Comme d'habitude, ce seront les dernières versions de développement qui seront sur le banc de test et parmi eux nous trouverons Internet Explorer 10, Google Chrome Canary 26.0, Firefox (bêta, Aurora, Nightly), Opera Next et Maxthon. On notera juste l'absence de Safari dont le développement a été stoppé sur Windows par Apple ainsi que les nightlies de Webkit qui nécessitaient Safari pour fonctionner.

Les machines de test:

  1. Le PC Moyen : Intel Core2Quad Q8200 4x2.33Ghz, 4 Go de RAM, GeForce 9600GS 768Mo RAM, Windows 8 64 bits
  2. Le vieux PC : AMD Athlon XP 2400+ 1x2Ghz, 1.75 Go RAM, GeForce 7300GT 256Mo RAM, Windows 7 32 bits

Les résultats (PC Moyen) :
Lire la suite de