[MAJ] Finalement, retournement de veste chez Microsoft. Un détenteur d'une installation piraté de Windows restera éligible à mise à jour vers Windows 10, mais cette dernière ne permettra pas d'avoir une licence légale. La nouvelle installation fonctionnera en mode limité pendant 30 jours avant de se désactiver si le contrevenant ne se procure pas une licence légale.

----------- Article original -------------

Microsoft est en train de peaufiner les détails en ce qui concerne l'éligibilité à la mise à niveau vers Windows 10 qui, d'après les dernières informations, sortira courant de cet été et sera disponible en mise à niveau gratuite (licence à vie*) pour les utilisateurs de Windows 7, 8 et 8.1.

En effet, Microsoft avait bien confirmé que les utilisateurs de licences légales auraient droit à la mise à niveau gratuite pendant la première année de commercialisation de Windows 10, Microsoft vient de préciser que même les possesseurs de copie illégale pourront migrer vers une licence légale de Windows 10.

C'est une décision qui a été prise pour appâter les utilisateurs chinois qui utilisent encore et toujours Windows XP (et Internet Explorer 6 !) et ainsi permettre à plus de 190 pays de profiter des dernières innovations incluse dans le futur système d'exploitation.

Pour rappel, les innovations du dernier Windows ne sont pas à prendre à la légère. Un utilisateur de Windows 10 pourra profiter d'un nouveau navigateur (le Projet Spartan, adieu Internet Explorer), DirectX 12 (qui change vraiment la donne en terme de répartition des performances entre processeur et carte graphique**), des bureaux virtuels (comme sur Linux) et des applications universelles (une application pour PC, tablettes, smartphones et XboX).

* Les limitations de la licence seront toujours présentes : 1 licence = 1 PC. Une nouvelle carte mère = 1 nouvelle licence à acheter
** Performances augmentées avec les cartes graphique nVidia GeForce 7xx minimum et AMD Radeon éligible à Mantle