Ils l'avaient annoncé il y a quelques jours et elle est arrivée. Les développeurs du navigateur internet Opera ont mis en ligne la pre-alpha de la version 10.5 sur le site annonçant de gros changements et diverses optimisations.

Pour commencer, voici ce que les développeurs annoncent :

Changements intérieurs :

  • Carakan : C'est le nouveau moteur javascript du navigateur. Censé être jusqu'à 7 fois plus rapide que son prédécesseur appelé Futhark sur la plateforme Windows en exécutant le test Sunspider.
  • Presto 2.5 : Nouvelle version du moteur de rendu, intégrant plusieurs optimisations et le support des transitions et transformations CSS3 et plus de fonctions HTML5 comme le cache local et bientôt le support de la balise <video>
  • Vega : Nouvelle librairie graphique. Censé être exécuté de façon logicielle pour afficher n'importe quel élément, elle peut être accélérée matériellement, mais les développeurs soulignent qu'ils n'en ont pas encore besoin actuellement (puisque l'outil de benchmark PeaceKeeper ne prend pas en compte ces résultats dans le score final du test).

Changements extérieurs :

  • Intégration : Sur Windows Vista et Windows 7, beaucoup de changements visuels. En effet, le navigateur utilise dès maintenant des effets Aero pour le skin principal du naviagteur. Sur Windows 7, le support des Jump-Lists et d'AeroPeek est aussi de mise. En ce qui concerne la plateforme Mac, le navigateur a complètement été réécrit en Cocoa et apporte un barre d'outil unifiée, des buttons et des barres de défilements natifs, une gestions du multi-touch et le support des notifications Growl. Sur Linux ou dérivés, le navigateurs n'aura plus besoin de la librairie Qt, sera complètement intégré à l'environnement KDE/GTK ce qui lui apportera de grosses optimisations également.
  • "Onglet privé" ou "Fenêtre privée" : Opera ajoute également à son navigateur une fonction de navigation privée, mais contrairement à ses concurrents, le navigateur laisse choisir s'il faut que la fenêtre entière soit dans ce mode ou un seul onglet.
  • Amélioration des barres d'adresse et de recherche pour apporter plus de fonctionalités

Voilà en ce qui concerne les améliorations, cependant, cette version étant en pre-alpha, les développeurs soulignent 3 problèmes majeurs :

  • Une grosse consommation mémoire
  • Aucune optimisation du moteur javascript Carakan sur les processeurs dépourvus d'instructions SSE2
  • Pas de module d'impression sur la version Mac d'Opera 10.5

Maintenant revenons à sur Carakan, le nouveau moteur javascript du navigateur et mettons-le au défi de nous impressionner sur ses performances et comparons-le à la version 10.2 alpha testée le 16 Décembre ainsi qu'aux autres navigateurs.

Lire la suite de