Une nouvelle version vient de faire son apparition pour le dinosaure des logiciels de compression de fichiers. Arrivé en version 14.5 depuis aujourd'hui pour Windows 2000/XP/Vista/7 et, pour l'instant,  uniquement disponible en anglais, WinZip améliore l'accessibilité de son logiciel en changeant son interface et en ajoutant quelques options bien pensées. Supportant toujours le ZIP comme format principal, WinZip ouvre et extrait les archives en ZIPX, RAR, 7Z, LHA/LZH, CAB, ISO/IMG, TAR, GZIP, TZ, UU/UUE, HQX et peut créer en ZIP, ZIPX et LHA.

Pour commencer, la grosse nouveauté de cette version est le changement de l'interface du logiciel, calquée sur l'aspect des logiciels de la suite Office 2010, WinZip utilise maintenant le fameux système de ruban pour offrir toutes les fonctions le plus aisément possible. Le logiciel se met également à jour pour supporter Windows 7 en y ajoutant les Jump Lists, le support du multi-touch ou des bibliothèques.

Ce passage à cette nouvelle interface permet donc à WinZip de proposer des fonctions plus facilement, dont toutes les fonctions possible sont expliquées sur la page des nouveautés de WinZip 14.5

:dl: Télécharger WinZip 14.5 en anglais (Version d'évaluation)

C'était prévu depuis ces deux derniers jours, après 5 sorties de versions à 2-3 jours d'intervalles, les développeurs du navigateur Opera ont enfin mis en ligne la nouvelle version 10.50 du navigateur "qui mérite d'être connu".

En effet, Opera Software, après avoir sorti les fonctions de partage communautaire, Opera Unite, remettent le couvert en remaniant de fond en comble le navigateur. Longtemps relégué en avant-dernière position devant Internet Explorer 8 dans le domaine de l'exécution de script Javascript, la nouvelle version adopte un nouveau moteur baptisé Carakan qui le propulse en 1ère position sur certains tests avec des scores très proches de son concurrent Google Chrome.

De même, pour améliorer son intégration dans les dernières versions de Windows (notamment Vista et 7), les développeurs ont modifié l'interface du navigateur, supprimant les menus classiques pour les remplacer par un gros "O" rouge qui renvoi vers ces derniers (naturellement il est possible de revenir vers un affichage classique). L'intégration à Windows 7 a également été réalisée en intégrant les fonctions AeroPeek (affichage d'une miniature par onglet dans la barre des tâches) et des Jump-Lists.

:dl: Télécharger Opera 10.50 pour Windows, Opera 10.10 pour Mac et Linux, Opera 10.50 bêta/pre-alpha pour Mac et Linux

On l'attendais depuis un peu de temps (pas beaucoup) et vu le rythme effréné des sorties des "weekly builds" qui sont devenus en réalité des bi-daily builds ces 3 derniers jours. L'équipe du développement du navigateur Opera est très très fière d'annoncer la sortie de la 1ère version Bêta d'Opera 10.50 disponible uniquement pour Windows.

Au menu de cette version, une montagne de corrections par rapports aux 1ères pre-alphas, une moteur de javascript Carakan encore plus rapide (légèrement plus que le moteur V8 de Chrome), une nouvelle interface Aero sous Windows Vista et 7, les jumps-lists et AeroPeek étant de la partie sous Windows et Opera n'a pas oublié d'intégrer Opera Unite, Turbo et Widgets dans cette version.

:site: Page vantant les mérites d'Opera 10.50 bêta
:dl: Télécharger Opera 10.50 bêta pour Windows

Naturellement, le développement pour Linux et MacOS X (version Intel uniquement) continue son cours toujours en version pre-alpha.

:dl: Télécharger Opera 10.50 pre-alpha pour MacOS X Intel (build 8249)
:dl: Télécharger Opera 10.50 pre-alpha pour Linux (build 6519)

Ils l'avaient annoncé il y a quelques jours et elle est arrivée. Les développeurs du navigateur internet Opera ont mis en ligne la pre-alpha de la version 10.5 sur le site annonçant de gros changements et diverses optimisations.

Pour commencer, voici ce que les développeurs annoncent :

Changements intérieurs :

  • Carakan : C'est le nouveau moteur javascript du navigateur. Censé être jusqu'à 7 fois plus rapide que son prédécesseur appelé Futhark sur la plateforme Windows en exécutant le test Sunspider.
  • Presto 2.5 : Nouvelle version du moteur de rendu, intégrant plusieurs optimisations et le support des transitions et transformations CSS3 et plus de fonctions HTML5 comme le cache local et bientôt le support de la balise <video>
  • Vega : Nouvelle librairie graphique. Censé être exécuté de façon logicielle pour afficher n'importe quel élément, elle peut être accélérée matériellement, mais les développeurs soulignent qu'ils n'en ont pas encore besoin actuellement (puisque l'outil de benchmark PeaceKeeper ne prend pas en compte ces résultats dans le score final du test).

Changements extérieurs :

  • Intégration : Sur Windows Vista et Windows 7, beaucoup de changements visuels. En effet, le navigateur utilise dès maintenant des effets Aero pour le skin principal du naviagteur. Sur Windows 7, le support des Jump-Lists et d'AeroPeek est aussi de mise. En ce qui concerne la plateforme Mac, le navigateur a complètement été réécrit en Cocoa et apporte un barre d'outil unifiée, des buttons et des barres de défilements natifs, une gestions du multi-touch et le support des notifications Growl. Sur Linux ou dérivés, le navigateurs n'aura plus besoin de la librairie Qt, sera complètement intégré à l'environnement KDE/GTK ce qui lui apportera de grosses optimisations également.
  • "Onglet privé" ou "Fenêtre privée" : Opera ajoute également à son navigateur une fonction de navigation privée, mais contrairement à ses concurrents, le navigateur laisse choisir s'il faut que la fenêtre entière soit dans ce mode ou un seul onglet.
  • Amélioration des barres d'adresse et de recherche pour apporter plus de fonctionalités

Voilà en ce qui concerne les améliorations, cependant, cette version étant en pre-alpha, les développeurs soulignent 3 problèmes majeurs :

  • Une grosse consommation mémoire
  • Aucune optimisation du moteur javascript Carakan sur les processeurs dépourvus d'instructions SSE2
  • Pas de module d'impression sur la version Mac d'Opera 10.5

Maintenant revenons à sur Carakan, le nouveau moteur javascript du navigateur et mettons-le au défi de nous impressionner sur ses performances et comparons-le à la version 10.2 alpha testée le 16 Décembre ainsi qu'aux autres navigateurs.

Lire la suite de