Cyanogenmod passe à Android 2.3.5

A première vue destiné aux téléphones compatibles avec les réseaux 4G, Android 2.3.5 vient d'être intégré à la ROM Cyanogenmod.

Android 2.3.5 n'intègre que des changements mineurs et n’intéressera pas forcément le marché européen mais on pourra signaler une meilleure réception des signaux 4G avec une icône adéquate, l'intégration du service Google Wallet pour les téléphones compatible NFC ainsi qu'une meilleure qualité audio des conversations.

Une liste de téléphones compatible 4G a été publiée, ces derniers peuvent déjà installer la nouvelle version :

  • LG Optimus 2X
  • LG Optimus 3D
  • HTC Sensation
  • Samsung Galaxy S 2
  • Motorola Atrix
Mais cette liste ne signifie pas pour autant qu'Android 2.3.5 n'est pas compatible avec les autres téléphones car la nouvelle mouture est actuellement en train d'être intégrée aux dernières nightlies de Cyanogenmod (par exemple : Le changelog des nightlies pour le HTC Wildfire ou pour le Desire)
:site: Source : FrAndroid

AlphaRevX trace le root pour les smartphones HTC

Les possesseurs de certains smartphones HTC seront heureux d'apprendre qu'un moyen de libérer leur bijou est apparu sur la toile sous le nom de AlphaRevX.

En effet, après plusieurs communiqués parfois ratés de la part de HTC, la plupart des afficionados de la marque ont changé d'avis par rapport à la qualité du suivi des smartphones de la marque car chaque semaine ne se passe sans que la boite taïwanaise annonce un nouveau modèle. Par exemple, aujourd'hui le HTC Glamor est prévu et possède un design qui raviront (peut-être) la gent féminine.

Ainsi, on peut se rendre compte que la durée de suivi d'un modèle spécifique de smartphone ne dépasse guère un an. Alors que certaines communautés arrivent à faire fonctionner les dernières versions d'Android sur ces mêmes modèles.

C'est pour cela qu'AlphaRevX est sorti (en bêta pour l'instant). Disponible pour Windows et Linux, il est compatible avec les HTC Incredible S, Desire (GSM et CDMA), Wildfire et Aria, le logiciel permettra au possesseur de l'un de ces smartphones de pouvoir débloquer (ou mettre "S-OFF") le bootloader, de rooter (accès super-utilisateur) le téléphone et d'installer un Recovery alternatif. Il vous suffira de renseigner le numéro de série de l'appareil pour faire fonctionner le logiciel.

Ces trois étapes permettront par la suite de pouvoir installer une autre ROM (tel que Cyanogenmod 7 ou Wildpuzzle) afin de pouvoir continuer le suivi de leur téléphone et de leur redonner un petit coup de jeunesse en se débarrassant des logiciels inutiles parfois fournis par les opérateurs téléphoniques. Naturellement, ces manipulations invalident la garantie du téléphone si elle est encore active. De plus, des moyens existent pour sauvegarder la ROM HTC si vous voulez faire le grand saut.

:site: Plus d'informations sur le site FrAndroid

Drrring Drrring : Bonjour HTC Wildfire !

Noël est passé et 2011 s'approche. Et pour bien commencer, il faut prendre de bonnes résolutions... j'ai déjà exécuté la mienne, je dirai au revoir (le 5 janvier après portabilité du numéro) à mon Nokia 3120 classic (et Orange) après 2 ans et 2 mois de bons services, il restera un téléphone dépannage car il reste avant tout un grand de la téléphonie mobile classique.

C'est pour cela que je me suis tourné vers un smartphone tactile, mon premier qui plus est, et un smartphone pour MON utilisation du mobile... donc il ne faut pas qu'il fasse le café mais juste téléphone, messages, e-mail et internet WiFi/3G. C'est pour cela que j'ai jeté mon dévolu sur le HTC WildFire... ce mini-Desire avec ce grand écran de 3.2" et sa résolution "pourrie" comme ils le disent dans certains forums (je ne citerais pas de noms). Ils ont peut-être raison qui sait, enfin il est vrai que le WildFire a exactement la même résolution que mon Nokia 3120 classic qui lui avait un écran de 2". Mais ça reste suffisant pour une utilisation classique le nez éloigné du téléphone...

Le HTC WildFire héberge donc à son achat un processeur Qualcomm de 528Mhz, épaulé de 384Mo de RAM et de 512Mo de ROM, le tout faisant tourner un système d'exploitation Android 2.1 (Eclair) mais depuis peu éligible à la mise à jour Android 2.2 alias Froyo.

Lire le reste des spécifications (que je ne vais pas réécrire)

Ce téléphone rejoint donc dès à présent ma collection de téléphones... qui fonctionnent tous une fois la batterie chargée 😉