Jusqu'à aujourd'hui, la gueguerre des futurs formats supportés pour la balise <video> du langage HTML 5 était composée de 2 codecs : le H.264 et le Ogg Theora. Mais aujourd'hui, Google a mis son grain de sable dans cette dispute et propose un nouveau challenger : WebM !

WebM est à Google ce que VP8 était à On2 Technologies avant que la société ne se fasse racheté par la grande firme californienne pour un montant de 106,5 millions de dollars. Naturellement, afin de concurrencer le H.264, Google a même pensé à rendre WebM libre (proche d'une licence BSD). Ainsi, une vidéo WebM a une extension .webm et comporte de la vidéo au format VP8 et de l'audio au format Ogg Vorbis le tout dans un conteneur Matroska.

Et le résultat ne s'est pas fait attendre, Mozilla et Opera ont déjà publié des versions spéciales intégrant WebM, Chromium (le pendant complètement libre de Google Chrome) en fait également parti et le meilleur est que même Microsoft a indiqué qu'Internet Explorer 9 supporterait WebM... mais uniquement si son codec est installé sur Windows.

Mais ce n'est pas tout, le format WebM est supporté par un bien plus grand nombre d'acteurs du web et des logiciels ! Parmi Mozilla, Opera et Google, ce sont également Adobe, nVidia, ARM, Brightcove, Broadcom, Skype, Texas Instruments, Viewcast, Qualcomm, Logitech, Oracle, AMD et plein d'autres qui l'ont choisi pour futur format de vidéo streaming.

Si à vous aussi cela vous intéresse, voici les liens de téléchargement des versions spéciale WebM des navigateurs internet (en attendant qu'il soit intégré par défaut) :

:dl: Télécharger Mozilla Firefox 3.7 alpha 4 "WebM'
:dl: Télécharger Opera 10.54 "WebM"
:dl: Télécharger Chromium "WebM" : Windows, Mac, Linux 32bits et Linux 64bits (disponible à partir de la build 47759 du 20 Mai)

Pour tester WebM avec YouTube, voici la marche à suivre :

  1. Télécharger et installer un navigateur supportant WebM
  2. Démarrer le navigateur fraîchement installé
  3. Se diriger sur www.youtube.com/html5 et adhérez au bêta-test
  4. Recherchez une vidéo par mot clé, par exemple : trailers
  5. Dans la barre d'adresse du navigateur, ajoutez &webm=1 à la fin de l'adresse. Par exemple : http://www.youtube.com/results?search_query=trailers&aq=f&webm=1.
  6. Pressez la touche Entrée
  7. La liste de vidéo apparait, vous n'avez plus qu'à cliquer sur l'une d'elles
  8. La vidéo se lira dans votre navigateur et affichera HTML5 WebM dans la barre d'outils du lecteur vidéo.

Une nouvelle version 4.1 bêta de FastStone Image Viewer vient de paraitre hier et est désigné à combler les quelques défauts de jeunesse de la version 4.0 paru 1 mois plus tôt.

Pour rappel, FastStone Image Viewer est un gestionnaire d'images concurrent du payant ACDSee et du gratuit IrfanView. Il supporte l'ouverture des fichiers JPEG, BMP, GIF, PNG, TIFF, PCX, TGA, JPEG 2000, PSD, WMF, CUR et ICO. Il enregistre les images sur les tous les types précédemment cités sauf les 4 derniers et supporte également l'ouverture des fichiers RAW des appareils photo numérique Canon (CRW, CR2), Nikon (NEF), Pentax (PEF), Fuji (RAF), Minolta (MRW), Olympus (ORF), Sony (SRF, ARW), Panasonic (RW2) et Adobe (DNG). Il est gratuit et supporte tous les versions de Windows à partir de Windows 2000.

Les nouveautés de la version 4.1 bêta sont pour l'instant peu nombreuses :

* Amélioration de la vitesse de chargement des images JPEG et des miniatures des images RAW. L'amélioration est visible sur les images lourdes. L"option Lisser est activée par défaut pour une meilleure qualité d'image
* Ajout d'une option (en pressant F12) pour spécifier l'emplacement (en-haut ou en-bas de l'écran) des informations à propos du fichier en mode plein écran
* Le générateur de feuilles de contacts est désormais plus complet
* Autres améliorations mineures

FastStone Image Viewer est disponible sous forme d'installateur ou en version portable (pour utilisation sur clé USB sans laisser de trace sur l'ordinateur utilisé)

:dl: Télécharger FastStone Image Viewer 4.1 Bêta