Une nouvelle version de Google Chrome vient tout juste de sortir. Cette version 57.0 introduit quelques nouveautés principalement destinées aux développeurs.

En effet, les développeurs de Chrome ont ajouté le support du CSS Grid Layout, pour rendre son site compatible sur tous les écrans, ainsi que l'API Media Session permettant de personnaliser les notifications sur mobile afin d'y ajouter des images et des contrôles.

Mais ce n'est pas tout, voici une courte liste de modifications apportées à Chrome 57.0 :
Lire la suite de

Comme à son habitude et toutes les 6 à 7 semaines, Google sort une nouvelle version de son navigateur internet ultra répandu (merci les installateurs de logiciels avec adware...). Pour cette version 37.0, les développeurs ont apporté peu de vraies nouveautés, à part le support de DirectWrite (déjà supporté depuis longtemps sous Internet Explorer et Firefox) permettant d'avoir des polices de caractères plus adoucies et bien mieux rendus.

Voici la liste complète des nouveautés de cette nouvelle version :

  • DirectWrite support on Windows for improved font rendering
  • A number of new apps/extension APIs
  • Lots of under the hood changes for stability and performance

Lire la suite de

Mise à jour 11/06/13 : La version finale d'Opera Mail 1.0 est d'ores et déjà disponible avec le lien situé tout en bas de l'article !

Opera , la société éditrice du navigateur du même nom, a annoncé aujourd'hui la disponibilité de la première version bêta de son navigateur revu et corrigé. En effet, cette version bêta appelée "Opera Next" numérotée 15.0 contient une grosse nouveauté, le changement du moteur d'affichage des pages web. Il fallait dire que pour Opera (la société), le moteur Presto n'était pas très aimé des développeurs car à chaque refonte d'un site internet, Opera (le navigateur) était le seul à avoir des problèmes. (On a eu un exemple lors du lancement de Outlook.com chez Microsoft...)

Désormais, Opera (la société) tire un trait sur le passé, Opera 15.0 est désormais basé sur Blink, un fork de Webkit développé par Google, et utilisé dans les navigateurs Chrome/Chromium et Maxthon. Avec ce changement principal, fini les problèmes d'affichage. Cependant, il aura fallu faire un gros ménage dans le programme même : Opera Sync et Turbo retiré, le client Bittorent et IRC également... pour faire court, Opera Next 15.0 Bêta est pour l'instant juste un navigateur !

En ce qui concerne le client Mail qui était intégré, il a été également retiré... mais il est proposé en programme à part !

Opera Mail 1.0 RC :

Opera Mail est donc le nom du client mail anciennement intégré au navigateur mais, contrairement à Opera Next, il fonctionne encore sur le moteur Presto, ce qui permet au client de courrier électronique d'être aussi léger que ce qu'était anciennement le navigateur.

:dl: Télécharger Opera Next 15.0 (Bêta)

[MAJ] :dl: Télécharger Opera Mail 1.0

Au commencement il y avait KHTML, ce moteur de rendu était principalement utilisé sous Linux via le navigateur Konqueror. Puis après l'abandon d'Internet Explorer sur Mac, Apple créa Safari qui utilisa en tant que moteur de rendu un fork de KHTML appelé Webkit. Ce dernier développé par une communauté open-source très active et les plus gros acteurs du web subira de grosse évolutions afin de respecter les recommandation du W3C. Google, ravi de la puissance du moteur décida de l'intégrer dans son propre navigateur, Chrome, dont la première version apparue en septembre 2008.

Mais ce sera pour les prochaines versions à venir (notamment à partir de la 28 ou de la 29) que Google abandonnera Webkit pour un fork de ce dernier : Blink. Ce dernier sera très largement inspiré de Webkit mais subira une cure amincissement drastique afin d'enlever le code superflu. Actuellement, ce sont plus de 45 millions de lignes de code répartis dans 7000 fichiers qui ont été supprimés. Avec cela, 7 serveurs de compilations ont pu être mis à la retraite.

Sachant que cela va chambouler tout le petit monde des développeurs, Google sera très strict sur la collaboration entre les différentes équipes et a mis en ligne un cahier des charges pour encadrer le tout afin de faire évoluer le web dans le bon sens.

Dernière chose importante, tous les navigateurs qui se reposeront automatiquement le projet Chromium (Maxthon, Opera, etc...) utiliseront également ce nouveau moteur et travailleront automatiquement sur sa mise au point.

Microsoft aura finalement fait patienter ses utilisateurs de Windows 7 que 3 semaines de plus par rapport à ceux de Windows 8 mais, la voilà, la nouvelle mouture du navigateur de la firme de Redmond. Internet Explorer arrive dans une toute nouvelle version 10.0 pas encore finalisé... mais déjà très stable.

Cette version uniquement compatible avec Windows 7 apporte des améliorations de performances notamment en ce qui concerne l'affichage des pages et en javascript (la version 64bits qui était bon dernier, avec IE9, des benchmarks Sunspider est maintenant 1er avec IE10, loin devant Google Chrome et Firefox).

De même, le retard sur le support de l'HTML5 a été totalement rattrapée (sur HTML5test.com, IE10 totalise 320 points + 6 points bonus, Firefox 19.0 : 393 + 10 points bonus, Google Chrome 25.0 : 453 +13 points bonus et Opera 12.10 : 404 + 9 points bonus)

:dl: Télécharger Internet Explorer 10.0 Pre-Release : Windows 7 32 bits - Windows 7 64bits

Comme toujours, après 6 semaines de stabilisation, voici que Mozilla annonce une nouvelle version du navigateur maison. Dans cette version 11.0, les développeurs ont ajouté quelques nouveautés comme la possibilités de migrer ses favoris depuis Google Chrome et ajouté quelques outils pour les développeurs.

Le reste est dans le changelog ci-dessous :

  • Nouveau : Firefox peut désormais migrer les marques-page, historique et cookies depuis Google Chrome
  • Nouveau : La propriété CSS text-size-adjust est maintenant supportée
  • Modifié : Windows: Une boite de dialogue de sécurité ne devrait plus apparaître lors d'une mise à jour
  • HTML5 : Le sur-lignage de syntaxes des sources utilise désormais le parser HTML5 (voir bug 482921)
  • HTML5 : La propriété outerHTML est maintenant supportée dans les éléments HTML
  • Développeurs : L'éditeur de styles CSS est maintenant disponible pour les développeurs
  • Développeurs : Les développeurs peuvent désormais visualiser une page web en 3D via Tilt
  • Développeurs : Le protocole SPDY pour chargement des pages plus rapide peut être tester (désactivé par défaut)
  • Développeurs : XMLHttpRequest supporte maintenant le HTML parsing
  • Développeurs : Les fichiers peuvent être enregistré dans IndexedDB (voir bug 661877)
  • Développeurs : Les Websockets ont été "déprefixés"
  • Correction : Les contrôles de lectures pour les vidéos HTML5 ont été redessinés
  • Correction : Les notifications de Firefox peuvent avoir quelques problèmes avec Growl 1.3 ou supérieur (voir bug 691662)

:site: Consulter les notes de version de Mozilla Firefox 11.0

:dl: Télécharger Mozilla Firefox 11.0 Final (Français)

Quand à la version ESR pour entreprises (ou pour les utilisateurs ne voulant pas s'embêter avec les mise à jours majeures toutes les 6 semaines), la version 10.0.3 est toujours d'actualité (reste 36 semaines avant sa prochaine MAJ majeure)

:dl: Télécharger Mozilla Firefox 10.0.3 ESR (Français)

On se demandait début janvier si Internet Explorer 9 sortirait avant Google Chrome 9. Et bien non. Mais nous voilà en Mars ! IE9 n'est toujours pas sorti et Google continue ses sorties sur un rythme effréné. Et aujourd'hui signe donc l'arrivée de Chrome version 10 !

Cette version s'accompagne de changements plus ou moins importants, comme :

Google Chrome 10.0.648.127 :

  • Nouvelle version de V8 - Crankshaft - qui améliore grandement les performances javascript
  • Nouvelle page des Options s'ouvrant maintenant dans un onglet au lieu d'une boite de dialogue
  • Amélioration de la sécurité avec report et désactivation par défaut des plug-ins périmés
  • Adobe Flash sur Windows protégé dans une sandbox
  • Password sync faisant partie de Chrome Sync est désormais activé par défaut
  • Vidéos matériellement accélérées par le GPU (carte graphique)
  • WebApps en arrière-plan
  • webNavigation extension API

:dl: Télécharger Google Chrome 10.0.648.127 Stable : WindowsMacLinux

Et comme une nouveautée cache souvent une autre. Voici que la version de développement libre Chromium arbore une nouvelle icône. Bientôt de même pour Google Chrome ?

Non non non !!! n1fo.fr ne se lance pas dans la téléphonie mobile... enfin si... enfin juste au niveau de l'accès au site pour les navigateurs internet version iPhone/Android et compagnie.

Je m'explique : Etant donné que j'ai acquis il n'y a pas longtemps un smartphone Android, je me suis empresser de tester l'accès à mon site via son navigateur internet (alias Chrome Lite). Le trouvant trop long à charger, j'ai donc ajouté un petit plug-in pour WordPress (WPTouch) activant un accès "light" épuré de tout superflu. Le résultat n'est pas trop moche, au pire il y a toujours un moyen de revenir à la version normale du site.

A vous de juger...

C'est à la conférence annuelle des développeurs "I/O" que Google a indiqué vouloir lancer un "AppStore" pour Chrome et Chrome OS, le Chrome Web Store. Le site indexera une bonne liste d'applications gratuites ou payantes toutes basées sur un seul langage : le HTML5.

Et c'est justement là-bas que Google a illustré ses propos en faisant une démonstration d'une version interactive d'un magazine sportif et laisse même entrevoir la possibilité de jouer avec quelques grand jeux comme Plants vs. Zombies, Bejeweled 2, Pandora et Lego Star Wars.

Google a également indiqué que tout cela serait possible en utilisant les API HTML5 avancés pour développer de puissantes applications et jeux, la firme californienne semble vouloir prendre exemple sur Apple et son AppStore en verrouillant exclusivement l'accès à Chrome et Chrome OS, ainsi chaque application sera enregistré sur le compte Google de l'interessé et la transaction se passera même via Google Checkout.

C'est justement pour cela que Google présente Chrome Web Store : envoyer un message clair aux développeurs afin qu'ils proposent le plus possible d'applications et de jeux afin que tout soit prêt pour le lancement de Chrome OS. D'ailleurs, le développement du Web Store commencera bientôt et rien a été indiqué qu'il sera en accès public. Cependant, on peut toujours suivre l'évolution sur le blog des développeurs.

:site: Source : Neowin

Qu'est-ce qu'il manquait à Google Chrome pour se frotter à Firefox ? Les extensions biensûr ! Ainsi depuis la version 3 du navigateur, il est possible d'installer des extensions pour avoir des fonctions supplémentaires ou des infos comme la météo ou les flux RSS. Mais il manquait toujours une chose, le site qui les centralise tous.

C'est ainsi que Google comble un manque en lançant le site Google Chrome Extensions disponible à l'adresse http://chrome.google.com/extensions avec un catalogue de déjà plus de 300 extensions en tout genres. Ainsi, comme le disent les développeurs du navigateur, un nouveau sport est né. En effet, les fans du navigateur pourront se placer sur la catégorie "Most Recent" et appuyer sur la touche F5 pour voir arriver de nouvelles extensions.

Le site étant en bêta (une de plus), Google améliorera au fur et à mesure les fonctions et le design de la page qui pour l'instant est visuellement très légère.

:site: Visite le site des extensions pour Google Chrome