Aujourd'hui est le jour de la sortie d'une nouvelle version du système d'exploitation Ubuntu. Disponible en version 12.10 gentillement nommé "Quantal Quetzal", le système apporte son lot de nouveautés dont voici la liste :

  • Kernel Ubuntu 3.5.0-17.28 basé sur le Kernel Linux 3.5.5
  • LibreOffice 3.6.2
  • GNOME 3.6
  • Unity 6.8
  • Firefox/Thundebird 16.0
  • Support de l'UEFI Secure Boot afin de pouvoir installer Ubuntu sur les systèmes récents
  • Voir les notes de version

Coté Kubuntu on pourra compter sur :

  • KDE SC 4.9.2
  • Amarok 2.6.0
  • Rekonq 1.1
  • KDE Telepathy 0.5.1 (remplace Kopete)
  • Voir les notes de version

Ubuntu est donc disponible dès maintenant au téléchargement via les liens suivants :

:dl: Télécharger Ubuntu 12.10 "Quantal Quetzal"
:dl: Télécharger Kubuntu 12.10
:dl: Télécharger Xubuntu 12.10

Nouvelle version pour la distribution openSUSE qui inaugure une nouvelle branche majeure avec cette mouture numérotée 12.1. En effet, il y a très peu de temps, les développeurs ont remis à plat de planning de développement de la distribution, distancés de 8 mois, il y aura à chaque fois 3 moutures dans une branche. La x.1 sortira toujours au mois de novembre et la x.2 en juillet et la x.3 en mars.

Le planning de sortie des prochaines version sera donc :

  • openSUSE 12.1 le 16 novembre 2011
  • openSUSE 12.2 en juillet 2012
  • openSUSE 12.3 en mars 2013
  • openSUSE 13.1 en novembre 2013
  • et ainsi de suite...

Revenons donc à notre version 12.1 qui nous arrive avec les nouveautés suivantes :

  • Noyau Linux 3.1
  • KDE 4.7
  • GNOME 3.2
  • Snapper
  • Apper
  • Navigateurs Firefox 7 et Chromium 16
  • ownCloud 2.0
  • Horde 4, le groupware incluant le célèbre Webmail en PHP (longtemps utilisé par Free)
  • systemd, pour le démarrage du système
  • GCC 4.6.2 et Go, le langage de programmation de Google
  • LibreOffice 3.4.3 et Calligra 2.4 bêta 3.

:site: Plus d'informations sur openSUSE 12.1

:dl: Télécharger openSUSE 12.1

source : LinuxFR.org

La 2ème alpha vient de sortir pour la prochaine version 11.10 de la distribution Linux la plus populaire, Ubuntu alias Oneiric Ocelot. Pour rappel, de grand changements sont prévues coté GNOME. En effet, Ubuntu 11.10 devrait, pour la version finale, intégrer GNOME 3.2 mais sans gnome-shell car c'est l'interface maison de Canonical "Unity" qui a été choisie par défaut depuis Ubuntu 11.04 "Natty Narwhal".

Concrètement, le passage de GNOME 2.32 à GNOME 3 a tout chamboulé. Il faut recompiler l'intégralité des programmes en GTK3 pour avoir un système le plus stable possible. Et c'est d'ailleurs le cas pour cette alpha 2, une infime partie des logiciels sont toujours en GTK2 mais cela devrait bientôt plus être le cas.

Ainsi, comparé à l'alpha 1, les thèmes Ubuntu "Ambiance" et "Radiance" ont été porté sous GTK3 et donc utilisable sous l'alpha 2. De plus, les barres de défilement ont aussi eu le droit à une mise à jour car maintenant un petit ascenseur apparaît à la droite de cette dernière (ce sera mieux visible avec la vidéo plus bas).

D'autres nouveautés ont été ajoutées, comme LightDM qui fait office d'écran de connexion, Thunderbird 5.0 qui remplace officiellement Evolution et s'intègre même dans la barre de statut. Firefox 5.0 est de la partie (actuellement, il sera remplacé par Firefox 6.0 à la sortie car la 7.0 paraîtra lors de la phase RC de la distribution, mais une mise à jour sera proposée quelques jours plus tard...), sans oublier Gedit 3.1.1, Bashee 2.1.0, LibreOffice 3.3.2 (éventuellement la branche 3.4.x à la sortie) le tout fonctionnant avec un Kernel 3.0.0-rc5.

Lire la suite de

Nouvelle version pour la distribution Linux Fedora qui arrive en version 15 sous le nom de code "Lovelock".

Cette nouvelle version introduit quelques nouveautés dont une majeure : GNOME 3. En effet, les inconditionnels fans de GNOME pourront découvrir la nouvelle version de leur environnement de bureau piloté par gnome-shell. Un environnement qui fait la part belle aux effets vectoriels voire "3D" et composé de plusieurs fonctions stratégiques comme le menu "Activités" qui rassemble la liste des programmes installés, le dock des programmes ouvert et/ou épinglés ou encore la gestion dynamique des bureaux.


Mais ce n'est pas tout, Fedora 15 inclus également :

  • Le kernel 2.6.38
  • KDE SC 4.6 et XFCE 4.8
  • Le support du système de fichier Btrfs
  • Un rapport de bugs amélioré
  • Une meilleure gestion de l'énergie
  • La suite bureautique LibreOffice
  • Firefox 4
  • GCC 4.6
  • Le système démarrage de Fedora confié à systemd (au lieu de SysVinit et Upstart)
  • Nouveau (pilotes graphique libre pour nVidia apportant le support de la 2D, 3D et Fermi)
  • Support des plateformes Sandy Bridge par les pilotes Intel.

:site: Lire l'annonce de la sortie de Fedora 15 (anglais)

:site: Lire les notes de version de Fedora 15 (anglais... pour l'instant)

:dl: Télécharger Fedora 15 "Lovelock" (Images ISO CD/DVD GNOME3, KDE SC ou XFCE)

Voilà qu'aujourd'hui une nouvelle version de la distribution Linux la plus populaire en ces temps et dévelopée par Canonical, j'ai nommé Ubuntu. Elle arrive aujourd'hui sous le nom de Natty Narwhal en version 11.04 (Avril 2011) et possède de nombreuse nouveautés (surtout pour les utilisateurs de la version Gnome).

Ainsi, dans Natty Narwhal le kernel se retrouve en version 2.6.38.2, OpenOffice est remplacé par son fork LibreOffice en version 3.3.2, Firefox est en version 4.0, KDE SC en version 4.6.2 et GNOME reste en version 2.32.2.

A propos de ce dernier, une grosse nouveauté a été mise en place sur Natty Narwhal : Unity. Il s'agit d'un shell qui va prendre par défaut la place des panneaux GNOME si vous avez un affichage 3D capable (ça rappelle effectivement trop le terme Vista Capable pour Aero). Si votre carte graphique se révèle être trop faible, vous serez redirigé vers l'interface classique à moins d'installer la version 2D d'Unity (unity-2d dans la logithèque ou synaptic)


Ubuntu 11.04 et son interface Unity 2D (à installer à part) sous VMware

Téléchargement :

Ou encore :

Après un long bras de fer avec les principaux développeurs ainsi que les anciens qui sont parti pour développer (via leur organisation à but non lucratif The Document Foundation) LibreOffice le "fork" de la suite bureautique d'Oracle, ce dernier a décidé purement et simplement le passage de la suite bureautique en opensource sous contrôle communautaire.

Qu'est-ce que cela veut-dire ? Simplement l'abandon de la part de l'éditeur de sortir des versions commerciales d'OpenOffice.org ainsi que son pendant "online" Oracle Cloud Office.

A l'heure actuelle, OpenOffice.org et Libre ont sorti tous deux une bêta de leur version 3.4.0, néanmoins, on ne sait pas ce qu'il adviendra d'OpenOffice et de LibreOffice... une fusion, une concurrence ou la mort d'une des deux suites ?

:site: Source : Génération NT

Canonical vient de rendre disponible la bêta de la future version d'Ubuntu, la 11.04 alias Natty Narwhal. Cette bêta contient quelques nouveautés par rapport à Ubuntu 10.10 à savoir le noyeau Linux 2.6.38, LibreOffice 3.3.2, Firefox 4.0, GCC 4.5, Upstart 0.9, Python 2.7 et dpkg 1.16.0.

Du côté de l'interface, Unity (la nouvelle surcouche pour GNOME) a fait de gros progrès par rapport à l'édition pour les netbooks d'Ubuntu 10.10 et est donc disponible par défaut sur l'édition Desktop de Natty.

:site: Consulter les notes de version d'Ubuntu 11.04 Natty Narwhal Bêta


Ubuntu 11.04 et son interface Unity 2D (à installer à part) sous VMware

Téléchargement :

Ou encore :

Ce sera donc le premier a être sorti en version finale. LibreOffice, le fork du célèbre et tant fermé OpenOffice d'Oracle, vient donc de sortir en version 3.3.0. Quelques nouveautés sont de la partie dans cette nouvelle mouture comme l'importation de fichiers SVG dans Writer, le filtre d'importation de fichier Microsoft Works, Lotus Word Pro et WordPerfect sans oublier la disponibilité d'un million de cellules dans Calc. Ce ne sont pas les seules nouveautés, vous pouvez d'ailleurs consulter la liste complète par ici.

Les développeurs conseillent à ceux qui veulent migrer d'OpenOffice à LibreOffice (afin de les soutenir) de désinstaller au préalable la suite d'Oracle vu que les deux suites partage les mêmes bases, les installer côte-à-côte les rendraient bancales...

:site: Lire les notes de version de LibreOffice 3.3.0

LibreOffice 3.3.0 est, contrairement à OpenOffice à chacune de ses sorties, disponible en plusieurs langues et pour tous les systèmes d'exploitation (y compris les MacOS PowerPC) et vous propose de le télécharger soit directement sur le site soit par Bitorrent

:dl: Télécharger LibreOffice 3.3.0 toutes langues, tous systèmes d'exploitation

Si il y avait un rapprochement assez lointain que l'on pourrait faire entre ces deux logiciels, ce serait avec les deux élections de Miss France. En effet, OpenOffice est à Endemol ce que LibreOffice serait à Fontenay (super la comparaison vous allez me dire) car l'un est toujours plus en avance que l'autre.

C'est ainsi qu'OpenOffice (la version maintenue par Oracle) vient de passer en version 3.3 RC1 passant devant le statut de Bêta 2 de l'actuelle LibreOffice 3.3. Quelles différences ? l'un a moins de bugs que l'autre, sinon le reste est identique... à part les codes stylistiques des logiciels.

:site: Lire le changelog d'OpenOffice 3.3 RC1

Seule chose que l'on pourrait féliciter, c'est la disponibilité de toutes les langues en même temps que la version anglaise, alors qu'auparavant il fallait attendre 1 à 2 semaines.

:dl: OpenOffice 3.3 RC1 Français pour Windows : Sans Java inclus, Avec Java inclus
:dl: OpenOffice 3.3 RC1 Français pour MacOS X : Télécharger
:dl: OpenOffice 3.3 RC1 Français pour Linux : DEB 32bits, DEB 64bits, RPM 32bits, RPM 64bits
:dl: OpenOffice 3.3 RC1 Français pour Solaris : x86, Sparc

:dl: Télécharger OpenOffice 3.3 RC1 dans d'autres langues

Et LibreOffice ?

L'offre logicielle de LibreOffice est beaucoup plus restreinte car seule la version Windows est disponible en version internationale, les autres systèmes d'exploitation se contenteront de la langue de Shakespeare.

:dl: Télécharger LibreOffice 3.3 Bêta 2 pour tous systèmes d'exploitation

Suite du feuilleton du rachat de Sun Microsystem par Oracle et de ses répercussions. Après l'abandon d'OpenSolaris, avec les incertitudes sur Java, voilà maintenant que le projet OpenOffice en prend de plein fouet. En effet, les contributeurs ont décidé de se désolidariser d'Oracle après l'annonce de la création d'une suite bureautique propriétaire baptisée CloudOffice.

Et pour se faire, le projet change de nom et devient The Document Foundation (au lieu de OpenOffice.org) et la suite bureautique devient provisoirement LibreOffice.

Pourquoi provisoirement ? Car les contributeurs du projet espèrent et demandent qu'Oracle leur cède les marques OpenOffice et OpenOffice.org. Cependant, TDF n'écarte pas totalement Oracle, car elle peut tout de même rester membre du groupe, mais de ce fait, n'avoir qu'une influence très limitée sur la suite bureautique.

En attendant, The Document Foundation propose à tout le monde le téléchargement de LibreOffice en version 3.3.0 bêta et uniquement en anglais pour Windows, MacOS X et Linux, en attendant mieux...

:site: Source : ZDNet