Comme chaque année, et ce depuis la nuit des temps (je rigole bien sûr), il y a un jour parmi les 364 autres qui sert à glorifier un animal précis. Et le 1er Avril, c'est le jour du poisson ! Donc attention à vous et vérifiez bien si vous n'avez pas quelque chose collé sur votre dos.

Mais ce n'est pas tout, jour de blague oblige, sur internet c'est open bar pour poster des conneries. Et voici les beaux poissons pêchés pour cette année 2014.

Au total, il y a eu 83 poissons récoltés... (dernière mise à jour 02 avr. 01h27)
Lire la suite de

Comme chaque année, et ce, depuis la nuit des temps, les hommes avaient besoin d'un jour pour fêter les blagues qu'elles soient drôles ou non. Mais pourquoi représenter ce jour par un poisson et surtout pourquoi on fête le 1er Avril ?
Je ne suis malheureusement pas ici pour remonter aux origines de ce jour si chers aux blagueurs, mais quand on demande à notre ami Goog... Wikipedia, cela donne ça :

Cette tradition trouverait son origine en France, en 1564. La légende veut que jusqu’alors, l’année aurait commencé au 1er avril (en fait le 25 mars correspondait selon le calendrier julien au Jour de l'an), à la fête de l'Annonciation à Marie avec la tradition de s'échanger des cadeaux. Mais le roi de France Charles IX décida, par l’Édit de Roussillon, que l’année débuterait désormais le 1er janvier, marque du rallongement des journées, au lieu de fin mars, arrivée du printemps. Mais en fait, l’année civile n’a jamais débuté un 1er avril1,2.

Si l’origine exacte de l’utilisation des poissons reste obscure (peut-être l’ichthus chrétien), il semble que beaucoup de personnes eurent des difficultés à s'adapter au nouveau calendrier, d'autres n'étaient pas au courant du changement et ils continuèrent à célébrer le 1er avril selon l'ancienne tradition. Pour se moquer d'eux, certains profitèrent de l’occasion pour leur remettre de faux cadeaux et leur jouer des tours. Les cadeaux que l'on s'offrait en avril étaient le plus souvent alimentaires. Cette date étant à la fin du Carême, période de jeûne durant laquelle la consommation de viande est interdite chez les Chrétiens, le poisson était le présent le plus fréquent. Lorsque les blagues se développèrent, l'un des pièges les plus courants était l'offrande de faux poissons. Ainsi naquit le fameux poisson d’avril, le jour des fous, le jour de ceux qui n’acceptent pas la réalité ou la voient autrement3.

Une autre origine vient du fait que le 1er avril était le jour où la pêche devenait interdite, afin de respecter la période de reproduction. Pour faire un cadeau aux pêcheurs, et pour se moquer un peu d'eux, on leur offrait un hareng. C'est alors qu'une habitude populaire s'intalla : on accrochait subrepticement un vrai poisson dans le dos des gens. Comme les habits étaient plus larges, les victimes ne s'en apercevaient pas tout de suite, de sorte que le poisson devenait de plus en plus gluant et puant. Ainsi naquit le goût de faire ce jour-là des petits cadeaux pour rire, des plaisanteries ou des mystifications.

Bref... passons à la liste des 50 attrape-nigauds que nous avons pu dénicher cette année :

L'Alsace : Football : Le Club unique d'Alsace, c'est pour 2014 !

Autodéclics.com : La future Alpine s’appellera Alpine LaRenault

Clubic :
- AMD annule Excavator et arrête les processeurs x86 haut de gamme
- Instagram : un filtre "déshabillant" provoque l'émoi sur la Toile

Eidos : Deus Ex Human Defiance

Ère Numérique :
- Steam rachète vos jeux !
- Apple : les rois du teasing

Football Manager : Sortie du jeu édition 1888/1889

FrAndroid : Andy Rubin, co-fondateur d’Android, rejoint Apple

Futura-Sciences :
- Google Bird : un nouveau système photographique déjà controversé
- Des bébés collaborent pour se débarrasser des méchants
- C'est confirmé : pas de printemps en France cette année !

Google :
- Youtube ferme et va élire la meilleure vidéo parmi celles postées ces 8 dernières années et annoncera la liste des nominées pendant 12 heures chaque jour pendant 2 ans !
- Mode Carte au Trésor de Google Maps
- Google Nose
- Gmail Blue
- Google lance Shopping Express à San Francisco
Lire la suite de